Kit savon maison

Savon artisanal

Une façon pratique de créer une bombe de bain qui tourne est d’incorporer une boule plus petite à l’une des extrémités avec un rapport différent entre l’acide et la base – disons 1:1 – pour un temps de réaction plus rapide.  

Une autre solution consiste à donner à la bombe une forme bizarre, comme une toupie ou une fusée, afin qu’elle se renverse sur elle-même, la petite extrémité se dissolvant plus vite que la grande.  

Enfin, pensez aux ingrédients de votre recette. Il peut être intéressant d’inclure des huiles, des beurres, des argiles ou des amidons, mais l’un ou l’autre de ces éléments peut réduire la vitesse de la réaction acide-base et entraîner un dégagement moins spectaculaire de CO2. 

Avec tout le battage fait autour des « fake news » cette année, j’ai pensé consacrer la chronique de ce mois-ci aux « fake » ou « fausses traces ». Mais pour en arriver là, nous devons revoir le pourquoi et le comment des traces authentiques.  

Dans le chapitre sur le procédé à froid, il dit : « Pour remuer [le savon brut], il faut utiliser une large pagaie en buis, aux bords aigus à l’extrémité inférieure et arrondis à l’extrémité supérieure, afin qu’elle soit plus facile à manier. 

Il faut continuer à remuer jusqu’à ce que l’on reconnaisse un anneau dessiné avec la spatule ». Depuis, les savonniers n’ont cessé de chercher cet anneau mystérieux. Mais pourquoi ?  

La trace n’est pas une exigence pour transformer l’huile en savon. En fait, il n’est même pas nécessaire de mélanger l’huile et la lessive pour les faire réagir. Une fois, j’ai versé de la soude à 33 % dans un flacon, puis une couche d’huile d’olive. 

J’ai soigneusement pesé la quantité relative d’huile et de soude pour qu’elles correspondent à la valeur de saponification appropriée, mais je ne les ai pas mélangées. La soude dense est restée au fond du flacon, et l’huile a flotté sur le dessus.